Clairvaux

présentation, 1993

Surveiller, Pardonner, Punir et vivre

Les « longues peines » de la centrale pénitentiaire de Clairvaux sont détenus dans un lieu chargé d’histoire. De saint Bernard et de l’invention de l’architecture cistercienne, au cloître du XVIIIeme. Des « cages à poules » aux bâtiments récents de la détention ; ils participent à une histoire dont tous les éléments sont ceints du même mur ancestral.
De ce lieu, ils ne voient rien ; de son histoire ils ne connaissent rien, ou très peu.
Les photographies réalisées à Clairvaux, sont la figuration du destin des hommes qui y ont toujours été installés dans la réclusion. Qu’en est-il aujourd’hui du projet de rédemption des â mes, conduit par Saint-Bernard puis par des théoriciens de la prison tel Abel Blouet ?

Jacquelline Salmon 1993