Roger Planchon

Le grenier d'abondance

Le grenier d'abondance, ministère de la culture, Lyon 1993

Jacqueline Salmon m'a tendu quelques photographies : "J'espère que vous vous approprierez l'une de ces images". Je n'ai pas osé. C'est donc la première qu'elle m'a montrée que l'on voit ici. On peut longuement l'interroger. Mais les questions que l'on pose à un homme -à un bâtiment- fatigué, épuisé, défait, ridé, couvert de cicatrices, sont toujours un peu déplacées.
Il suffit de se recueillir, de regarder, terrifié, le travail du temps en se rappelant que c'est dans les ruines qu'il faut ressentir l'exquise fraîcheur du monde.


Roger Planchon